Le Pont Mirabeau

Alors que, de temps à temps, je lis une page ou l’autre d’Alcools de Guillaume Apollinaire, l’envie m’est venue de lire un poème.

Voici une lecture du Pont Mirabeau.

J’ignore si je suis dans le ton, le tempo. Toujours est-il que cette lecture faite à un temps T a été faite avec mon cœur du moment (et le son n’est pas super optimal, mais bon).

Cette œuvre étant dans le domaine public, je mets cet enregistrement dans le domaine public également.

*

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
            Et nos amours
       Faut-il qu’il m’en souvienne
La joie venait toujours après la peine
 
     Vienne la nuit sonne l’heure
     Les jours s’en vont je demeure
 
Les mains dans les mains restons face à face
            Tandis que sous
       Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l’onde si lasse
 
     Vienne la nuit sonne l’heure
     Les jours s’en vont je demeure
 
L’amour s’en va comme cette eau courante
            L’amour s’en va
       Comme la vie est lente
Et comme l’Espérance est violente
 
     Vienne la nuit sonne l’heure
     Les jours s’en vont je demeure
 
Passent les jours et passent les semaines
            Ni temps passé
       Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine
 
     Vienne la nuit sonne l’heure
     Les jours s’en vont je demeure

Hervé le Carré : exploitation pédagonumérique

Après la lecture interactive du Grand Voyage, voici une exploitation pédagogique complète du Carré qui voulait devenir rond par une équipe pédagogique québecquoise.

Réécrit pour l’occasion pour mieux correspondre au français outre-atlantique, le récit fait l’objet d’une belle exploitation pluridisciplinaire.

On trouvera sur la page dédiée, une explication d’une vingtaine de minutes ainsi que les documents rendus disponibles au téléchargement.

Cliquez pour accéder à l’exploitation pédagogique

Téléchargement direct des documents *.pdf

Le Grand Voyage – Lecture interactive

Il y a peu, je constatais avec plaisir que quelques-unes de mes histoires avaient été utilisées pour des lectures à haute voix. Depuis lors, d’autres vidéos se sont ajoutées dont, par exemple, cette version de Jules à de nouvelles chaussures.

Jules a de nouvelles chaussures

Une initiative, plus particulière celle-ci, a attiré mon attention. Elle porte sur le récit du Grand Voyage.

Proposée par le site Apprendre autrement, la lecture dite « interactive » de l’histoire ne manque pas d’intérêt : comme expliqué sur cette page de son site, le récit est lu 3 fois avec des variations dans l’approche afin de favoriser (si je l’ai bien compris) à une compréhension plus en profondeur, la découverte des lettres et des sons mais aussi -et surtout- le plaisir du partage, de lire une histoire ensemble.


Petite présentation du concept en 3 minutes :

Par ailleurs, Florence a parfaitement compris et appliqué le concept de la licence (Art) Libre dont elle explique de manière claire les bénéfices que celle-ci apporte, ce qu’elle lui a permis de faire et mentionne aussi la source originelle. Sans compter, bien entendu, la magnifique version papier qu’elle tient dans ses mains. Bref, un livre plus qu’amélioré 🙂

Présentation du grand Voyage et de la licence Art Libre

Je vous invite donc à découvrir ces 3 lectures du Grand Voyage, raconté de manière très vivante et interactive, ainsi que les autres histoires proposées.

Accéder au site et à l’histoire audio et le livre nouvellement mis en page

Quand les histoires s’animent…

Cette période de confinement est, entre autres choses, propice à toutes sortes d’initiatives multimédias sur le web. C’est ainsi que beaucoup de conteurs et conteuses lisent des histoires aux plus petits.

Si vous tapez quelques mots clés relatifs à mes histoires comme, par exemple, « Abel et Bellina » ou « Jules a de nouvelles chaussures » vous découvrirez que certaines de mes histoires ont été racontées, partagées et, pour certaines mêmes, « augmentées ». 🙂

Je vous invite à découvrir ces 5 histoires lues, parmi bien d’autres :

Abel & Bellina dans le grenier
Jules a de nouvelles chaussures
Le Grand Voyage
Abel a perdu son doudou
Bisou volant !

Un grand merci et un tout aussi grand bravo à tous ces lecteurs et lectrices talentueux qui ont valorisé ces histoires