Le marronnier 2020

Nous arrivons au terme d’une année 2020 que nous ne sommes pas près d’oublier.

Voici donc l’heure d’un petit bilan, le marronnier comme me l’apprend Cyrille.

En regardant dans le rétroviseur, je me rends compte que cette année fut particulièrement active :

Outre des dessins divers et autres petites choses , l’année est clairement scindée en deux.

Lors du premier semestre :

  • 3 histoires pour la jeunesse

Il faut dire que le confinement m’a dégagé quand même du temps. Durant celui-ci, j’ai pu constater que quelques-unes de mes histoires ont été lues sur Youtube, d’autres exploitées de manière fort intéressante comme ici et ici, par exemple.

Quant au second semestre, on retiendra principalement 2 choses :

  • Le début d’une collaboration avec le journal hebdomadaire 7Dimanche dans lequel je propose un dessin d’actu. Des Dessins d’actu que vous pouvez d’ailleurs suivre sur le site dédié.

Et 2021 ?

Des idées, pas de projet bien concret pour le moment si ce n’est l’envie de retrouver mes petits moutons préférés 🙂

Un numéro 12 pour 2021 ?

Monsieur Grenouille – Aquarelle

Après une version en svg, en voici une grenouille colorisée (coloriée ?) à l’aquarelle.

Je m’y essaie ou du moins tente d’en comprendre les grands principes, ce qui n’est déjà pas si mal. Je fais quelques essais et autres expérimentations dans un carnet de croquis au papier fort poreux et donc totalement inadéquat pour l’aquarelle. Le papier pour aquarelle étant fort cher, je préfère d’abord gâcher quelques feuilles bon marché.

La mise en place et les préparatifs nécessitent plus d’espace de travail et il est indispensable de se ménager plus de temps pour s’y consacrer pleinement et sereinement.

La colorisation informatique offre le confort de pouvoir corriger ses erreurs, dans ce cas-ci, cela s’avère évidemment bien plus compliqué. Malgré cela, le plaisir du coloriage « organique » est sans commune mesure. Il est bel et bien au rendez-vous et l’aquarelle offre un tout autre rendu.

Je réfléchis donc à l’éventualité d’utiliser l’aquarelle pour ma prochaine petite histoire.

En fait non, c’est tout réfléchi !

… et il n’y sera pas question de grenouille. 😉