Après l’orage

Il m’arrive, de temps à autres, d’inviter mon ami Tchip à la maison. Il apporte ses instruments, je prends les miens et nous passons une chouette soirée à improviser, construire de petites mélodies.

Cette petite composition est née la semaine dernière dans un contexte particulier : alors que nous jouions un morceau plutôt rock, nous n’avons ni vu ni entendu venir un orage bref mais assez violent. De l’eau est passée sous la porte et nous avons épongé. Ce bref épisode, nous a fait perdre l’énergie punchy qui nous habitait jusque là et nous avons commencé à construire ce morceau : après l’orage.

Tchip a accepté que je partage ce morceau en LAL. C’est ti pa beau ?

La photo de la »pochette » est sous licence Pixabay.
Il semble que toutes les photos figurant sur ce site en fassent désormais l’objet.

Abel et Bellina préparent un spectacle

Et de 12 !

On ne les avait plus vus depuis un an déjà.
Pour ma part, je les retrouve toujours avec le même plaisir.

La création de ce douzième épisode m’a, notamment, rappelé ces préparations agitées, ces spectacles joyeux présentés par mes enfants et leurs amis. Les miens aussi un peu.
Et vous ? 😉

Cliquez pour découvrir l’histoire (PDF)

Comme d’habitude, ce récit est imprimable en format brochure, recto-verso. Par ailleurs, comme la dernière fois, un petit questionnaire est également disponible ci-dessous et dans les sources.

Téléchargez le PDF

Et de 25 !

Ce livre a une saveur un peu particulière puisqu’il s’agit de ma vingt-cinquième histoire illustrée pour la jeunesse….en comptant la double version de Super Héros, mais tout de même… 🙂


Sources disponibles

Passé et futur

Il y a des petits signes qui, l’air de rien, finissent par vous titiller : un magnolia qui fleurit, une notification sur EduTwit, un encouragement (merci!), un carnet de notes que l’on parcourt.

Le magnolia me rappelle qu’il y a un an déjà, je le prenais en photo sous toutes ses coutures. Si je savais alors vaguement ce que je comptais en faire, la cabane dans le magnolia n’arriverait que plus tard, la difficulté pour moi étant alors de savoir quel genre de personnage la visiterait.

En feuilletant mon carnet de l’an dernier je suis retombé sur cette double page de notes : quelques recherches de personnages, notes pour la colorisation et suivi.

Dans ce carnet dormait patiemment aussi le découpage d’une histoire de Abel & Bellina pour laquelle je ne parvenais désespérément pas à mettre le pied à l’étrier. Si les dessins d’actu se font dans une relative immédiateté, les récits, en revanche, demandent une certaine patience qu’il m’arrive de ne pas avoir. 😉

Toujours est-il que ces petits signes m’ont donné l’envie nécessaire pour enfin m’y mettre…patiemment mais sûrement. Pas d’annonce de délai mais bien une annonce de sortie d’hibernation. Les décors sont déjà encrés et je retrouve enfin mes deux moutons préférés…

A bientôt !

Eddy Twit

C’est une notification surgie de manière inattendue qui me l’a rappelé.

En 2017 (4 ans déjà!) j’avais créé un petit personnage pour l’animation du réseau social a portée éducative Edutwit maintenu et animé par l’assocation abuledu que je vous invite ardemment à (re)découvrir.

Eddy Twit intervenait gentiment à tord et à travers dans tous les posts.

Télécharger les 27 personnages + les sources

Vous trouverez toutes les pièces dans les sources vous permettant d’en composer d’autres ou de les améliorer…comme la licence Art Libre le permet. 😉

Télécharger les 27 personnages + les sources

Le rendez-vous

Il y avait déjà eu une tentative de ma part pour écrire une histoire à l’attention des adultes : Vengeance.
Si ce projet n’est pas tout à fait mort, je le garde dans un coin de ma tête, il n’est pas certain que je le reprenne bientôt, mais il n’est pas dit non plus que je ne le finirai pas un jour. Qui sait ?
Après tout, Gee a mis plusieurs années avant de terminer Superflu.

Le petit livret que je vous présente aujourd’hui est le résultat d’un projet d’écriture que je suis parvenu à mener à son terme. 😉
Il s’adresse ici davantage aux adultes mais il suffit de pas grand chose, quelques adaptations çà et là, pour qu’il puisse s’adresser aux plus jeunes. Quelle chance, la licence Art Libre permet cela. 🙂
S’il vous venait à l’idée de le faire, je serais, bien évidemment, très heureux non seulement de l’apprendre mais aussi de le partager.

Ce petit récit raconte une découverte, une rencontre, un rendez-vous.

Bonne lecture !

Cliquez sur l’image pour télécharger

Le nombre de pages (40) permet l’impression en brochure (recto-verso).
Je trouve que ça donne plutôt bien. 🙂

Sources disponibles