Passé et futur

Il y a des petits signes qui, l’air de rien, finissent par vous titiller : un magnolia qui fleurit, une notification sur EduTwit, un encouragement (merci!), un carnet de notes que l’on parcourt.

Le magnolia me rappelle qu’il y a un an déjà, je le prenais en photo sous toutes ses coutures. Si je savais alors vaguement ce que je comptais en faire, la cabane dans le magnolia n’arriverait que plus tard, la difficulté pour moi étant alors de savoir quel genre de personnage la visiterait.

En feuilletant mon carnet de l’an dernier je suis retombé sur cette double page de notes : quelques recherches de personnages, notes pour la colorisation et suivi.

Dans ce carnet dormait patiemment aussi le découpage d’une histoire de Abel & Bellina pour laquelle je ne parvenais désespérément pas à mettre le pied à l’étrier. Si les dessins d’actu se font dans une relative immédiateté, les récits, en revanche, demandent une certaine patience qu’il m’arrive de ne pas avoir. 😉

Toujours est-il que ces petits signes m’ont donné l’envie nécessaire pour enfin m’y mettre…patiemment mais sûrement. Pas d’annonce de délai mais bien une annonce de sortie d’hibernation. Les décors sont déjà encrés et je retrouve enfin mes deux moutons préférés…

A bientôt !

La cabane dans le magnolia

Je dois bien reconnaître que, durant la période de confinement, j’ai mesuré ma chance d’avoir un jardin au milieu duquel se dresse un joli magnolia.

C’est dans ce contexte, assis sous cet arbre en fleurs magnifique que m’est venue cette histoire.

J’espère que vous aurez autant de plaisir à la lire que moi à vous la raconter.

Pour une lecture plus aisée, je vous invite à paramétrer votre lecteur PDF en double page (première page de couverture à droite).
Le texte se trouve sur la page de gauche et les images à droite.

Bonne lecture !

Cliquez sur l’image pour télécharger l’histoire (PDF-15.2Mo)

Sources disponibles (300dpi – 908Mo)