Mon ami(e) est triste

sad-face-300px

Mon ami(e) est triste
Je ne sais pas quoi lui dire
Mon ami(e) est triste
Je voudrais le/la faire rire

Mon ami(e) n’est pas bien
Je le/la prends par la main
Mon ami(e) n’est pas bien
Je lui fais un gros câlin

Crédit image : Sad Face – Openclipart

Malade

J’ai les yeux qui chauffent
J’ai le nez bouché
Très mal à la gorge
Ne fais que tousser

C’est désagréable
Tout me parait fade
Il est fort probable
Que je sois malade

La bise

Dès les premiers jours d’automne
La bise m’embrasse et je frissonne

Elle rougit mon nez ,mes oreilles
Refroidit mes doigts, mes orteils

Elle s’insinue sous mes habits
Et ma peau nue en tressaillit

Devançant le froid de l’hiver
Elle glisse sous mon pull-over

Dès les premiers jours d’automne
La bise m’embrasse et je frissonne

 

Fou rire

Ha ha ha !
Ha ha ha !
Ha ha ha !
Ha ha ha !

La bonne blague que voilà.

Ha ha ha !
Ha ha ha !
Ha ha ha !
Ha ha ha !

*

(L’auteur ne s’est pas foulé pour ce coup-là ! Ha ha ha !)


Freda (en grande forme) me suggère le prolongement suivant :

Hi hi hi !
Hi hi hi !
Hi hi hi !
Hi hi hi !

La bonne blague que voici.

Hi hi hi !
Hi hi hi !
Hi hi hi !
Hi hi hi !

Hu hu hu !
Hu hu hu !
Hu hu hu !
Hu hu hu !

La bonne blague que j’ai lue.

Hu hu hu !
Hu hu hu !
Hu hu hu !
Hu hu hu !

Ho ho ho !
Ho ho ho !
Ho ho ho !
Ho ho ho !

C’est la blague qu’il me faut.

Ho ho ho !
Ho ho ho !
Ho ho ho !
Ho ho ho !

Hé hé hé !
Hé hé hé !
Hé hé hé !
Hé hé hé !

Une bonne blague à partager.

Hé hé hé !
Hé hé hé !
Hé hé hé !
Hé hé hé !

Qui pourra la réciter sans rigoler ?

Ranger ma chambre

Quand maman me dit
« Va ranger ta chambre »
Je n’ai qu’une envie
Fuir à toutes jambes

Aspirer par-ci
Nettoyer par-là
Ranger sous le lit
Et changer les draps

Pourtant ceci fait
En si peu de temps
Je suis satisfait
De mon rangement

Au cinéma

Dans une salle feutrée
La lumière tamisée
Une toile immaculée
Face à nous est accrochée

Rien n’indique en ce moment
Que d’ici quelques instants
Nous allons changer d’espace
Et voyager dans le temps

La lumière s’atténue
De même que les murmures
Puis, dans le noir absolu,
Viennent les premières mesures

Voilà les premières images
Des montagnes magnifiques
Que commence le voyage
Dans ce monde féérique !

L’histoire déjà terminée
Le générique défilé
On rallume les lumières
Retour en Réalité

C’est durant presque deux heures
Que le temps s’est arrêté
Cent-vingt minutes de bonheur
A voir un film au ciné

Pin-pon !

Pin-pon ! Pin-pon !
Les pompiers s’en vont
Éteindre le feu
Qui brûle les maisons

Pin-pon ! Pin-pon !
La police aussi
Pour mettre en prison
Les vilains bandits

(Pin-pon ! Pin-pon !)

Journal télévisé

Mesdames, messieurs bonsoir
Vous pouvez vous asseoir
Je vais vous annoncer
Les infos de la journée

Il y a de bonnes nouvelles
Aussi de mauvaises nouvelles
Mais n’oubliez surtout pas
Que la vie reste belle

Petite plume

Petite plume qui vole

D’où viens-tu ?

Petite plume qui vole

Quel oiseau t’a perdue ?

Je vais t’attraper

Et veux bien te garder

Pour te rendre à celui

Qui viendra te chercher

 

Une rose (version illustrée)

Version illustrée de Une rose

rose-odysseus-lal